L’Epaurif signe le nouveau référentiel immobilier de l’enseignement supérieur et de la recherche

25 Juin 2019 | Archives des actualités

Pour accompagner la mutation des universités et la professionnalisation des acteurs, l’Epaurif a assisté depuis 2015 le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation dans la conception du nouveau référentiel immobilier de l’enseignement supérieur et de la recherche (RIMESR). Cet outil d’aide à la gouvernance, au pilotage et au calibrage des opérations de construction ou de réhabilitation, ambitionne de placer l’usage comme donnée d’entrée et tient compte des nouveaux besoins, comme la mutualisation des espaces, la création de tiers lieux, l’innovation pédagogique, la transition énergétique ou le numérique. Il permet notamment de se poser les bonnes questions et d’estimer le dimensionnement associé des surfaces et des coûts.

Les objectifs du nouveau référentiel :

-          être un outil d’aide à la gouvernance, au pilotage et à la programmation des projets immobiliers,

-          apporter des solutions innovantes d’optimisation du patrimoine,

-          proposer un outil de modélisation des besoins en surface et leur coût,

-          permettre une maîtrise de la dépense publique en investissement et fonctionnement.

Ce nouveau référentiel se présente sous la forme de trois programmes génériques :

-          Un programme fonctionnel de référence

-          Un programme technique de référence

-          Un programme d’exploitation-maintenance de référence

Il comporte également un outil informatique de modélisation des surfaces et des coûts.

Aujourd’hui,  les décideurs ont à leur disposition une boite à outil actualisée afin de mieux évaluer leur stratégie immobilière et la programmation associée, qu’il s’agisse de construction, réhabilitation ou extension de bâtiments. Ce référentiel refondu permet de tenir compte des nouvelles réglementations, de l’évolution du monde universitaire et des orientations de la politique immobilière de l’Etat et intègre le dimensionnement de la recherche.