L'institut Pierre-Gilles de Gennes

Toutes les réalisations

Un projet de création de laboratoire de pointe dans le bâtiment existant avec de fortes contraintes de coût et de calendrier.

Quelques images de cette réalisation

La Fondation Pierre-Gilles de Gennes pour la Recherche a été créée en 2007, dans le but de favoriser la mise en relation de la recherche académique avec le monde économique. Ses membres fondateurs sont l’Institut Curie, l’Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles de la Ville de Paris (ESPCI ParisTech), l’Ecole normale supérieure (ENS), le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM).

Dans le cadre de ses activités, la Fondation Pierre-Gilles de Gennes a développé le concept d’une nouvelle entité dénommée Institut Pierre-Gilles de Gennes (IPGG), projet aux dimensions scientifiques et immobilières intrinsèquement liées, qui consiste à aménager et à équiper une plateforme technologique innovante (fabrication de « laboratoires sur puces ») offrant également des espaces de travail en commun ainsi qu’une pépinière d’entreprises. Sa spécialité de recherche est la microfluidique : la science de la manipulation des fluides à l'échelle micrométrique. Ce domaine de recherche est aujourd'hui en plein essor et s'inspire de la nature qui maîtrise déjà parfaitement ces techniques.

La microfluidique représente pour la biologie et la chimie une révolution semblable à celle apportée par les microprocesseurs à l'électronique et l'informatique. Les systèmes microfluidiques sont des dispositifs qui comportent un ensemble de composants miniaturisés autorisant l'étude et l'analyse d'échantillons chimiques ou biologiques.

Les technologies développées permettront :

  • En biologie, de pouvoir traiter un grand nombre d'échantillons, de réaliser des expériences à l'échelle de la cellule et de comprendre les interactions entre les cellules, d'améliorer la précision et la rapidité des diagnostics comme HIV, de réduire les volumes d'expérience...
  • En chimie, de tester des milliers de réactions, de réaliser des réactions chimiques encapsulées (microfluidique en gouttes)...
  • En physique, de créer des systèmes automatisés contrôlés, de réaliser des set-up expérimentaux

Aujourd'hui un très grand nombre de sociétés développent la technologie microfluidique. Plus de 250 entreprises et 250 équipes de recherche y travaillent à travers le monde.

L’inauguration de l’ l’Institut Pierre-Gilles de Gennes a eu lieu le lundi 14 mars en la présence de François Hollande, Président de la République, sur son nouveau site 6-12 rue Jean Calvin, Paris 5e.

Surfaces du projet

Le site de projet est l’immeuble du 6-12 rue Jean Calvin, Paris 5e, également dénommé « centre Albert Châtelet ». L’opération a porté sur 4 200 m² SHON (la capacité totale de l’immeuble est d’environ 6 000 m², les surfaces non concernées par l’opération étant occupées par un restaurant du CROUS).

Organisation / ressources / intervenants

  • Maîtrise d’ouvrage : Ecole Supérieure de Physique Chimie Industrielle de Paris
  • Mandataire du maître d’ouvrage : EPAURIF
  • Maîtrise d’oeuvre : groupement D-A architectes / GRONTMIJ (BET)
  • CSSI : BATISS
  • Contrôleur technique : BATIPLUS
  • CSPS : DEKRA HSE
  • Travaux de curage – désamiantage : RUDO chantier
  • Travaux de réhabilitation TCE : Rabot – Dutilleul
  • Travaux d’aménagement des salles blanches : CLIMASCIENCE

Programme

L’opération a porté sur la création de laboratoires (comprenant notamment un plateau technologique avec une salle blanche et une salle grise), d'un incubateur d'entreprises et de locaux annexes (salles de conférence, bureaux, etc.). A cette occasion, le bâtiment a également été mis aux normes de sécurité et d’accessibilité. La nécessité de maintenir le restaurant du CROUS sur site, en minimisant l’impact sur son fonctionnement, a été un facteur de complexité.

Dates clés du projet

  • Octobre 2012 : notification du marché de maitrise d’oeuvre
  • Novembre 2012 : notification du marché de maitrise d’ouvrage déléguée à l’EPAURIF
  • Début 2013 : études d’avant-projet
  • Juillet 2013 : dépôt du permis de construire
  • Octobre 2013 : lancement de l’appel d’offres travaux
  • 11/10/2013 : notification marché de travaux de curage
  • 15/04/2014 : notification des marchés de travaux de réhabilitation
  • Juillet 2014 : fin des travaux de curage
  • 11 septembre 2015 : remise de l’ouvrage

Coût de l’opération

Le budget alloué à l’opération par le maître d’ouvrage est de 17,5 M€ toutes dépenses confondues.