le bâtiment Esclangon

Toutes les réalisations

L’EPA Jussieu dès 1998, a pris la décision de réaliser, sur la zone Esclangon, un bâtiment pour permettre le relogement de plusieurs entités qui avaient du libérer des locaux pour le désamiantage.

Quelques images de cette réalisation

Le choix s’est porté sur une construction de type industrialisé permettant de créer des locaux ERP (Etablissement Recevant du Public), capables d'accueillir plusieurs milliers de personnes tout en assurant une grande flexibilité pour les aménagements intérieurs. En revanche, une construction de type préfabriqué (à l'image des salles de cours dans les patios ou de la maison de la pédagogie) n'a pas été retenue, car elle ne permettait pas d'utiliser tout le potentiel constructible de la zone, ni de dégager les volumes nécessaires à des amphithéâtres.

Une procédure de conception-réalisation

La zone Esclangon, située à l'angle des rues Cuvier et Jussieu, était auparavant utilisée comme zone de stockage de matériels par les universités. Après avoir servi aux installations de chantier lors du désamiantage du premier bâtiment du campus, en 1998/1999, elle est aujourd'hui disponible. La construction d'un bâtiment sur ce terrain offrira une physionomie du campus plus avenante face au Jardin des Plantes. Ce bâtiment est destiné à accueillir salles de cours, bureaux, amphithéâtres, bibliothèques.

Le cahier des charges

La consultation des candidats pour le concours de conception-réalisation s'est appuyée sur un cahier des charges précis, établi en collaboration avec les universités. Il s'agissait de proposer un bâtiment de type industrialisé de 9 000 à 10 000 m2, destiné à l'accueil transitoire d'activités d'enseignement universitaire au fur et à mesure de l'avancement des travaux de désamiantage. Ce bâtiment, classé ERP, devait être capable d'accueillir 2300 personnes, en respectant l'ensemble des règles de sécurité.

Le bâtiment Esclangon, d'une surface de 9 500 m2 SHON, est constitué de deux ailes (Jussieu et Cuvier). Les deux corps de bâtiment se distinguent par un traitement de façade différent : l'aile Jussieu est "habillée" en pierre, prolongeant le socle en pierre de l'ancien bâtiment Esclangon, qui est conservé. L'aile Cuvier présente un parement en métal. La façade est en retrait de quelques mètres par rapport à la grille qui sépare le campus de la rue Cuvier pour laisser place à un espace végétal.

Situées près de la rue Cuvier, les caves voûtées qui datent de la Halle aux Vins sont intégrées au foyer bas des amphithéâtres. L'enveloppe de l'amphithéâtre principal est en acier inoxydable. Le hall d'accueil du bâtiment Esclangon est de plain-pied avec la dalle Jussieu et accessible par un escalier et une rampe destinée aux personnes handicapés.

Hall

D'une surface de plus de 120 m2, ce hall permet aux étudiants d'attendre le début de leurs cours dans un espace confortable éclairé et chauffé, à deux pas des amphithéâtres, et de la bibliothèque. Il se prolonge au niveau de la cour intérieure par les anciennes caves de la Halle aux Vins conservées et réaménagées.

Trois amphithéâtres

Tableaux triptyques coulissants, écran de projection, les trois amphithéâtres d'Esclangon, assurent un véritable confort d'études. De plus, un local régie est prévu dans l'amphithéâtre le plus vaste. Une audition de qualité est assurée grâce à un traitement acoustique. Côté température, une ventilation permanente assure un rafraîchissement en été.

Deux bibliothèques

Les deux bibliothèques sont conçues pour offrir de véritables espaces de consultation et de travail : chacune d'elles est constituée d'un grand plateau aménageable. Y sont installés les rayonnages destinés aux ouvrages, une salle de consultation, un espace pour la banque d'accueil et pour la consultation de périodiques et de CD-Rom. La bibliothèque principale surprend par son beau volume : situées au niveau Jussieu, elle a une hauteur sous plafond de plus de 4 mètres.

Salles de cours et bureaux

Pour favoriser la proximité des structures pédagogiques, les trois étages du bâtiment accueillent des salles de cours et des bureaux administratifs qui leur sont associés. L'isolation acoustique, en fonction des normes réglementaires, est de mise pour les locaux.

Des ateliers techniques

Placés au rez-de-jardin pour disposer d'un accès direct avec la cour intérieure, les ateliers bénéficient d'une hauteur sous plafond importante et d'un éclairage naturel.