La tour centrale du campus de Jussieu

Toutes les réalisations

Désamiantée entre janvier 2004 et septembre 2005, les travaux de réhabilitation avaient commencé en 2007 et se sont achevés en juin 2009. Ce chantier a revêtu un caractère exceptionnel compte tenu de la spécificité de la tour : un IGH (Immeuble de Grande Hauteur) de 88 mètres de haut enclavé au centre du campus.

Le chantier de désamiantage en septembre 2005 avait mis à nu les plateaux de la tour centrale laissant place à un important travail de réhabilitation.

La phase de désamiantage a nécessité la dépose de l'ensemble des installations techniques, hormis la structure porteuse béton-acier et les planchers qui sont conservés. La phase réhabilitation a recréé l'ensemble des équipements de l'ouvrage (façade, ventilation, alimentation, cloisonnement, ascenseurs...)

Les travaux de rénovation ont permis de donner aux utilisateurs des bureaux et des locaux qui répondent à l'évolution permanente des services administratifs.

Les conditions de travail des personnels sont nettement améliorées et la mise en conformité des locaux est dorénavant assurée.

La tour centrale accueille notamment les services de la Présidence de l'université Pierre et Marie Curie, la salle du conseil, des salles de réunion et de réception. Le Poste de Sécurité Incendie du campus est implanté au pied de la tour et dessert l'ensemble du campus.

Les marchés de réhabilitation ont été passés suivant 4 lots distincts selon la spécificité des ouvrages à réaliser.

En 2007, les anciennes façades ont été complètement déposées et les nouvelles façades ont été fabriquées.

La structure porteuse extérieure a été entièrement décapée et a fait l'objet d'une remise en peinture complète pour assurer sa protection au feu.

Les études de synthèse des corps d'état techniques et des aménagements intérieurs ont été réalisées.

Les travaux se sont déroulés du haut vers le bas. Dès qu'un étage était hors d'eau et hors d'air avec la façade, il était équipé de ses réseaux et cloisonnement. Les travaux se sont achevés en juin 2009.

Historique

Baptisée tour Zamansky, du nom du célèbre mathématicien français, doyen de la faculté des Sciences de 1961 à 1970, la tour centrale de Jussieu représente un contrepoint vertical indispensable au vaste ensemble architectural du Gril d'Albert.

Plusieurs architectes se sont penchés sur le projet de réalisation de la tour centrale. Le premier, René Coulon présenta une maquette d'une tour sur une trame en béton de 1,80m sur 1,20m ; son projet ne fut pas retenu face à celui d'Edouard Albert.

Ce dernier, approuvé par André Malraux, reprenait la même trame que celles des bâtiments bas (barres et rotondes) mais chaque étage était décalé de 6 cm par rapport à la ligne des poteaux ce qui conférait à la tour un léger effet vrillé.

La fonction première de la tour étant d'accueillir les services administratifs des universités, Edouard Albert avait imaginé qu'autour d'un noyau central recevant les circulations verticales, un couloir desservirait chacun des bureaux situés à la périphérie de la tour. Par ailleurs, Edouard Albert avait demandé à Georges Braque de décorer le dessous des dalles de béton qui passait de 6 cm au 24ème à 1,44 m au premier. Le célèbre peintre avait imaginé de peindre d'immenses oiseaux sur 3 côtés, perçus différemment selon la distance à laquelle on se situait par rapport au pied de la tour. La mort de Georges Braque puis celle d'Edouard Albert en 1968 ne permirent pas la concrétisation de ce projet.

Les coéquipiers architectes d'Edouard Albert (Urbain Cassan, René Coulon et C. De Gortchakoff) n'exécutèrent pas son projet et ne conservèrent que le parti carré sur piles mais sans les décrochements successifs à chaque étage.

La tour centrale fut construite en 1970 et demeure depuis l'emblème et le signal du campus de Jussieu.