Extension de la salle de stockage des données informatiques du laboratoire P2IO (université Paris sud)

Toutes les réalisations

Le projet Virtual Data de l’université Paris-Sud consistait dans une extension de la salle de stockage créée en 2013 au sein du laboratoire expérimental de la physique des deux infinis et des origines (P2IO) de l’université.

Quelques images de cette réalisation

Présentation

 Le projet Virtual Data de l’université Paris-Sud consistait dans une extension de la salle de stockage créée en 2013 au sein du laboratoire expérimental de la physique des deux infinis et des origines (P2IO) de l’université.

L’Epaurif a été mandaté pour conduire les travaux d’agrandissement de la salle des serveurs informatiques commune à plusieurs laboratoires de l’université Paris-Sud.

Grandes lignes du programme

Le projet avait pour objectif  à porter la surface de la salle de 100 à 250 m2, avec la création d’un bureau, d’une zone de stockage et d’un ascenseur de charge. Aujourd’hui, la salle  accueille 21 baies supplémentaires qui a nécessité l’ajout de deux chaines techniques électriques et d’un groupe froid.

Enfin, les travaux ont été l’occasion de renforcer la sécurité des lieux (sécurité incendie, contrôle d’accès, vidéo surveillance) et de les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite.

En chiffres :

  • Budget toutes dépenses confondues : 2,52 M€ TTC
  • Surface hors œuvre nette : 250 m2

Dates Clés

  • 13/06/17 : Signature de la convention de mandat pour les études et les travaux relatifs à l’extension de la salle serveur mutualisée du bâtiment 206 de l’université Paris Sud
  • 30/10/17 : Notification du marché de maitrise d’œuvre
  • 1er trimestre 2019 : Analyse des offres travaux et notification des marchés
  • Réception des travaux : 8 janvier 2020
 

Acceptez-vous que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques uniquement ?