Aller au contenu

Etablissement Public d’Aménagement Universitaire de la Région Ile-de-France

Campus Condorcet : relogement des sièges de l’EHESS et la FMSH sur le site d’Aubervilliers

Campus Condorcet : relogement des sièges de l’EHESS et la FMSH sur le site d’Aubervilliers (mise à jour le 06 Mai 2024)

Présentation

Opération sélectionnée dans le cadre du plan « opération campus » lancée en 2008, le campus Condorcet vise à doter les sciences humaines et sociales d’un équipement d’envergure internationale qui bénéficiera à l’ensemble de la communauté scientifique.
Sous la gouvernance de l’Etablissement Public Campus Condorcet (EPCC), le projet global est porté par onze établissements et organismes d’enseignement supérieur et de recherche et rassemble plus d’une centaine d’unités de recherche.
Au regard de l’ampleur du projet, l’opération immobilière a été réalisée de manière progressive. A ce jour, la 1ère tranche est livrée dont l’Humathèque (ex GED), un bâtiment de l’EHESS, le siège de l’INED, des locaux mutualisés pour la recherche et l’enseignement, des pôles de services et de soutien à la vie de campus et des logements étudiants.

Mission Epaurif : pilotage des études préalables relatives au relogement des sièges de l’Ecole des Hautes études en sciences humaines et sociales (EHESS) et la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH), actuellement implantés au 54 boulevard Raspail. 

Grandes lignes du programme

Dans la perspective d’engager la réalisation d’un nouveau bâtiment de la deuxième phase, dédié notamment à l’accueil des sièges de l’EHESS et la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH), le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR) a missionné l’Epaurif en 2021, pour accompagner la phase d’études préalables jusqu’à l’élaboration du programme.

Les objectifs de l’opération sont de :

  • Finaliser la réalisation du campus Condorcet, avec le regroupement de l’ensemble des entités parisiennes de l’EHESS à Aubervilliers, dont son siège, et avec l’accueil du siège de la Fondation Maison des sciences de l’Homme (FMSH) ;
  • Répondre aux enjeux d’évolution des sciences humaines et sociales par la flexibilité des espaces ;
  • Privilégier les espaces communs en tant qu’identité commune et partagée de chaque bâtiment du campus et en faveur de la mutualisation et des échanges ;
  • Inscrire l’opération dans une démarche Bâtiments Durables Franciliens (BDF) pour optimiser les performances énergétiques et environnementales des futures constructions de l’opération, et dans le contexte du renforcement de la dimension de « campus vert » du site d’Aubervilliers. 
  • Maître d’ouvrage : Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche pour les études préalables et l'Etablissement Public Campus Condorcet (EPCC) pour la mise en oeuvre opérationnelle
  • Maître d’ouvrage délégué : Epaurif (Maîtrise d’ouvrage délégué pour les études préalables de programmation)
  • Financeurs : Etat
  • Partenaires : EPCC, Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), Fondation Maison des sciences de l’Homme (FMSH)
  • Assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO) programmation : groupement EPPC (AVEC, PCM Bâtiment, GECIBA, QUADRIM Rhône Alpes, Alternet, OASIIS)
  • Assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO) évaluation socioéconomique : Citizing
  • Surface : 17 780 m² de surface utile (SU)
  • Budget total de l’opération (TDC) : 125 M€ TTC TDC
  • Budget de travaux Hors taxe (HT) : 84,7 M€ HT
  • Environ 3100 usagers
  • Un campus situé sur 2 sites à Aubervilliers et à la porte de la Chapelle à Paris
  • Ilot parcellaire n°4 sur site d’Aubervilliers : 10 467 m² 
  • Bâtiment EHESS phase 1 : 6 400 m² SU
  • Amphithéâtre de 200 places
  • T4 2022 : réalisation de plusieurs scenarii capacitaires sur le campus Condorcet afin de décider de l’ilot sur lequel sera implanté le programme EHESS, FMSH.
  • Décembre 2022 : lancement de l’étude de faisabilité sur l’ilot 4.
  • 2023 : finalisation des études de faisabilité, choix d’un scénario, rédaction du préprogramme et réalisation de l’évaluation socio-économique. 
  • Prévision 2024 : réalisation du dossier d’expertise et de labellisation pour instruction, contre-expertise socio-économique, réalisation du programme technique détaillé, lancement du recrutement du Maîtrise d’œuvre (MOE).