Etablissement Public d’Aménagement Universitaire de la Région Ile-de-France

MENU
Livraison du premier chantier EPAURIF lié au Plan de relance : le bâtiment 425 sur le campus d’Orsay, pour le compte de l’université Paris Saclay

Livraison du premier chantier EPAURIF lié au Plan de relance : le bâtiment 425 sur le campus d’Orsay, pour le compte de l’université Paris Saclay

Mercredi 14 Décembre 2022

Toutes les actualités

Le 21 octobre 2022, le premier chantier de rénovation de l’Epaurif, dans le cadre du « Plan de Relance » a été réceptionné et remis au maître d’ouvrage, l’Université Paris Saclay : il s’agit du bâtiment 425 sur le campus d’Orsay.
Il accueillera à partir de la fin de l’année 2022, sur une surface de près de 6 000 m², les Unités Staps et Droit-Economie-Gestion, ainsi que des locaux administratifs. L’opération a été conçue et menée avec l’appui d’un groupement de maîtrise d’œuvre conduit par l’agence d’architecture Suzel Brout.
Le projet faisait l’objet de financements dans le cadre du Contrat de Plan Etat/Région. Dans le cadre du « Plan de Relance », mis en place par l’Etat fin 2020, le projet a bénéficié de financements complémentaires dédiés pour améliorer la rénovation thermique du bâtiment (reprise de l’isolation, changement des menuiseries extérieures). 

Depuis la fin d’année 2020, les équipes de l’Epaurif sont mobilisées pour accompagner les établissements d’enseignement supérieur pour la réalisation de projets immobiliers retenus dans le cadre du plan « France Relance ». Notre établissement accompagne ainsi 8 opérations, dont la plupart est déjà entrée en phase de travaux : 

La réhabilitation thermique débute par des travaux intérieurs et se poursuivra par la façade et la toiture. L’objectif est une livraison de la tranche ferme (réhabilitation liée au plan de relance) fin 2023.

Ces projets totalisent 175M€ HT de marchés travaux dont une subvention de l’Etat de 40M€ au titre du Plan de Relance. Ces projets s’inscrivent dans un calendrier d’études et de réalisation ambitieux, pour que les travaux concernés s’achèvent avant la fin de l’année 2023.